x x x

Licence : Foire aux questions

Sommaire :

Atouts

- Que signifie le Label « Cursus UFA » ?

La Licence EFA est un cursus intégré franco-allemand habilité par l’Université Franco-Allemande (UFA) qui valide une centaine de cursus intégrés binationaux menant à un double diplôme.

Pour plus d’informations, voir le site de l’UFA : http://www.dfh-ufa.org/

- Quel est l’atout principal de la Licence EFA ?

A la fin de leurs études, les étudiants obtiennent un double diplôme, délivré conjointement par l’Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand II et l’Université de Regensburg. Ce double diplôme valide un parcours bilingue, interculturel, et professionnalisant effectué dans une promotion mixte au sein des deux Universités partenaires.

- Le double diplôme est-il vraiment un plus sur un C.V. ?

Un double diplôme franco-allemand est un atout majeur sur un CV, car il permet d’accéder au marché du travail des deux pays. La Licence EFA facilite l’accès au réseau entrepreneurial et institutionnel franco-allemand, mais aussi européen. Le double diplôme est une véritable valeur ajoutée, puisqu’il ouvre la voie vers des Masters internationaux et des Doctorats franco-allemands (« thèse en co-tutelle »).

Voici les résultats d’une enquête menée en 2004 :

  • Une entreprise sur trois offre de meilleures perspectives d’embauche aux universitaires titulaires d’un double diplôme à vocation internationale par rapport à leurs collègues ne détenant qu’un seul diplôme.
  • Une entreprise sur cinq garantit même à ces diplômés un poste de départ et un salaire de départ plus élevés.
  • Une fois embauché, la voie du diplôme est toute tracée, à savoir que 40 pour cent des entreprises offrent de meilleures perspectives de carrière aux collaborateurs titulaires d’un double diplôme.

Enquête menée par l’Institut der deutschen Wirtschaft Köln (Observatoire économique de Cologne) pour le compte du DAAD, Berlin, 2004.

http://www.dfh-ufa.org/fr/journalistes/communiques-de-presse/communiques-de-presse/afficher-les-communiques-de-presse/article/la-double-competence-un-atout-majeur/

Cinq ans plus tard, les échanges franco-allemands se sont encore renforcés. Sur le plan économique, la France reste le premier partenaire de l’Allemagne et réciproquement. Le marché franco-allemand emploie environ 500 000 personnes et plus de 4000 entreprises françaises et allemandes sont implantées dans le pays du partenaire. (Brochure du Goethe Institut: « L’allemand, passeport pour l’Europe ». Pour plus d’informations : http://www.goethe.de/ins/fr/lp/lhr/wer/fr1346610.htm.

Dans le domaine institutionnel, la coopération ne cesse de se renforcer avec la création de nouveaux partenariats (par exemple l’édition d’un manuel scolaire commun ou la création du diplôme AbiBac, voir sitographie).

- Comment fonctionne le principe de la promotion mixte ?

Plus qu’un échange, la formation EFA est un diplôme intégré, avec une harmonisation des enseignements à Clermont-Ferrand et à Regensburg. Les étudiants français et allemands forment une promotion binationale qui a choisi de suivre des études, mais aussi de vivre des loisirs sur le mode de l’interculturel. En première année, les étudiants participent au projet eTandem, afin de faire connaissance à distance, et se rencontrent lors d’un voyage à Regensburg en fin d’année. La seconde année, les étudiants allemands viennent étudier à Clermont-Ferrand et suivent de nombreux cours avec les étudiants français. Ils conçoivent également en commun des projets culturels de groupe sur des thèmes de leur choix. En troisième année, tous les étudiants se retrouvent à Regensburg pour valider leur Licence.

La poursuite des études au sein d'un groupe commun ainsi que la confrontation à d'autres formes de culture scientifique, de méthodes de travail et de modes de fait partie des critères de qualité des cursus intégrés habilités par l’UFA.

- Quelles sont les activités interculturelles proposées ?

Le projet eTandem : les étudiants français de première année correspondent à distance (messagerie électronique) avec leurs partenaires Tandem allemands. Ils travaillent en binôme à l’élaboration de dossiers communs sur des sujets de leur choix. Exemples : Les dialectes en France et en Allemagne/Dialekte in Deutschland und Frankreich. Les produits bio, les labels écologiques et le commerce équitable en France et en Allemagne/Bioprodukte, Ökolabels und Fairer Handel in Deutschland und Frankreich.

Les projets culturels de groupe : les étudiants de deuxième année travaillent en petits groupes binationaux à l’élaboration d’un projet culturel de leur choix. Exemples : organisation de soirées de court-métrages allemands et français, rédaction d’un guide pour les étudiants allemands arrivant à Clermont-Ferrand.

Les cours Tandem : le cours de langue de l'économie (EFA 2) propose également un travail en Tandem. Etudiants allemands et français préparent en binômes des dossiers sur des sujets comparés ayant trait aux grands domaines de l'économie allemande et française, qu'ils présentent au cours d'une séance à l'ensemble du groupe. Une discussion s'ensuit dans les deux langues.

Le coin Tandem/Tandem-Ecke : le coin Tandem permet à tout étudiant de trouver un partenaire Tandem et de le rencontrer en dehors des cours dans un cadre agréable : le Club franco-allemand. Les dossiers thématiques préparés en cours sont à disposition au Club, dans la Boîte Tandem.

Le Club Franco-Allemand : le Club Franco-Allemand est destiné à tous les étudiants. C’est une association Loi 1901 qui organise de nombreuses activités interculturelles (sorties sportives, soirées, week-ends découverte) et qui possède un local aménagé par les étudiants à l’Université.

Plus d’informations sur le blog : http://cfa-clermont.blogspot.com

Cursus/admission

- Quels sont les critères d’admission ?

Les étudiants sont sélectionnés en fonction du dossier de candidature, qui comporte un CV, une lettre de motivation, les bulletins de note de première et de terminale ainsi que la fiche pédagogique (remplie lors du conseil de classe du second semestre de terminale). L’équipe pédagogique porte une attention particulière aux connaissances en langues et à la motivation. Les activités extra-scolaires et les séjours à l’étranger peuvent témoigner de la curiosité intellectuelle du candidat.

- Puis-je entrer en deuxième année ?

Le recrutement Bac+0 pour la Licence EFA est une chance unique pour les bacheliers d’intégrer une formation qui les mènera progressivement vers une maîtrise de l’allemand, l’acquisition de compétences interculturelles et la réalisation de leur projet de formation et de leur projet professionnel. C’est pourquoi l’entrée directe après le baccalauréat est très fortement recommandée. Il est possible d’intégrer le cursus en deuxième année en fonction des places disponibles. L’accord de l’équipe pédagogique dépendra de la motivation du candidat et de la cohérence de son parcours.

Langues

- Ai-je des connaissances suffisantes en allemand pour postuler ?

Tout lycéen ayant étudié l’allemand au lycée peut postuler pour la formation EFA. De plus, certains cours en première année sont destinés à consolider les bases, avant d’élargir les connaissances des étudiants (notamment le cours « Thème et lexique »). L’équipe enseignante a toujours su accompagner les étudiants, quelles que soient leurs connaissances en début de formation. Entre le quatrième et le cinquième semestre, les étudiants français peuvent effectuer les 4 mois de stage dans un pays germanophone. Ce séjour prolongé permet une immersion linguistique avant la troisième année d’études à Regensburg.

- J’aimerais perfectionner mon anglais, est-ce possible ?

Tout au long des trois années de Licence, les étudiants pourront suivre des cours d’anglais de bon niveau, aussi bien à Clermont-Ferrand qu’à Regensburg. Les étudiants ont la possibilité d'obtenir une certification nationale selon leur niveau, le CLES 1 ou CLES 2.

Mobilité

- Où et quand se déroule le stage ?

Le stage de Licence s’effectue à la fin de la période de cours et d’examens, entre la deuxième et la troisième année. La durée du stage est de quatre mois : les quatre mois de stage peuvent s’effectuer dans un pays germanophone pour les Français (et francophone pour les Allemands) ou bien en partie dans un autre pays du monde dans une entreprise ou institution germanophone.

- Dans quels secteurs puis-je effectuer mon stage en fin de deuxième année ?

Vous choisirez votre stage en fonction de votre projet professionnel. Avec l’approbation de l’équipe pédagogique, vous pourrez découvrir librement le secteur public (administratif, institutionnel), parapublic (associations, fondation) ou le monde de l’entreprise.

Exemples de stages effectués par les étudiants EFA :

  • Economie :
    - Siemens I&S AG (Konstanz): Nathalie D., 2008
    - Total SA (Total Deutschland GmbH) (Berlin) : Amélie D., 2009
  • Institutions :
    - Goethe Institut (München): Claire B., 2006
    Office franco-allemand pour la jeunesse OFAJ (Paris): Barbara K., 2006
    DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst) / Office allemand d’échanges universitaires (Paris) : Marietta K., 2007
  • Médias, communication et culture :
    Frankfurter Neue Presse (Bad Vilbel): Marine L., 2007
    Forum franco-allemand des jeunes artistes (Bayreuth) : Vanessa N., 2006
    Plateforme de la jeune création franco-allemande (Lyon) : Lisanne G., 2007
  • Politique :
    Parlement Européen (Bruxelles) : Léna.W., 2007
    Représentation de l’Etat libre de Bavière (Bruxelles) : Anna D., 2007
    Ministère de l’éducation nationale, Relations européennes et internationales et de la coopération (DREIC) (Paris): Elisabeth K., 2007
  • Tourisme :
    Office national allemand du tourisme (Paris) : Michaela C., 2006

- Comment financer ces études binationales ?

Une aide à la mobilité, cumulable avec les bourses d’Etat ou de Région, est attribuée par l’Université Franco-Allemande (à hauteur de 270 euros/mois en 2009/2010) pour faciliter le financement du séjour à l’étranger. Pour le stage, l’étudiant reçoit jusqu’à 4 mensualités. Pour l’année d’études à Regensburg, il reçoit 10 mensualités.

Débouchés

- Quels sont les débouchés de la Licence binationale ?

L’obtention de la Licence EFA permet d’intégrer le monde professionnel avec l’accès à certains concours de catégorie A par exemple.

La poursuite des études en Master est fortement conseillée. L’acquisition d’une Licence binationale est une condition d’accès à un Master bi- ou tri-national. Trois possibilités s’offrent aux titulaires de la Licence EFA:

  • un Master tri-national (comme le Master EIE – Etudes Interculturelles Européennes - Clermont-Ferrand / Regensburg / Madrid),
  • un Master binational (par exemple le Master EIE Clermont-Ferrand / Regensburg),
  • un Master français, allemand ou européen (les Masters européens – Erasmus Mundus - se développent depuis plusieurs années)

Les débouchés professionnels dépendront largement du choix du Master (voir FAQ Master).


Graphique représentant les domaines d’études des Masters
choisis par les diplômés EFA
(source : enquête réalisée par Chloé P.M en Novembre 2008 sur 39 étudiants)

Les statistiques sur les emplois occupés par les anciens étudiants EFA à la suite de leur Master sont en cours d’élaboration. Voici une liste non exhaustive des Masters choisis par les diplômés EFA (entre 2004 et 2008):

Economie :

  • Master « Business management » à l’Ecole supérieure de commerce de Reims (Sup de co) (cours de comptabilité, droit fiscal, économie…). Marie-Sophie C.

  • Master « Management Franco-Allemand » (Metz). Violaine G.

Enseignement :

  • Préparation au concours de professeur des écoles à l’IUFM de Bonneuil-sur-Marne (94). Océane A.

  • Préparation au CAPES d’allemand. Romain G.

Médias, communication et culture :

  • Master trinational « Médias, communication et culture » Université de Nice Sofia-Antipolis, Université Europa Viadrina de Francfort/Oder en Allemagne et l’Université Saint Kliment d’Ohrid de Sofia en Bulgarie. Mathilde B.

  • Master 1 « Médiation culturelle et communication internationale » spécialité allemand (Nantes). Objectif : chargé de mission aux affaires culturelles, responsable de projet culturel. Cyril E.

  • Master « Management culturel » (Weimar). Julie S.

  • Etudiante à l’ISIT (Institut de Management et de Communication Interculturelle) (Paris). Sylvie E.

Politique :

  • Master « Analyse et prospective internationale » (Clermont-Ferrand). Gaëlle S.

  • Master « Affaires Internationales » à Sciences-Po (Paris). Objectif : concours de la fonction publique européenne. Johanna S.

Tourisme :

  • Master 2 « Chef de projet et conseil en développement », à l’ESTHUA Ecole supérieure de tourisme et d’hôtellerie de l’Université d’Angers, parcours Tourisme et Culture (cours d’économie du tourisme, acteurs de la culture, marketing, gestion et conduite de projets…). Solène B.

  • Master « Management et développement du tourisme » à l’Institut de management de l’Université de Savoie : (cours de gestion, communication, langues, marketing, développement de projets…). Carole N.

Liste des Masters choisis par les diplômes EFA (promotion 2011-2012) : télécharger le document (pdf)